Mesures COVID-19 en camps

Avis importants

ACTIVITÉS PERMISES DANS LES CENTRES DE VACANCES DURANT LE CONFINEMENT (du 10 janvier au 8 février)

  • location des infrastructures seulement à des bulles familiales.
  • Le service de restauration n’est pas autorisé. Seuls les mets pour emporter sont permis.
  • accès aux infrastructures de plein air (sentiers, pistes, patinoire, etc.) à la population pour la pratique individuelle ou en bulle familiale seulement.
  • répits pour clientèles à besoins particuliers.


CAMPS DE LA RELÂCHE SCOLAIRE

Zones rouges :
Depuis le 3 décembre 2020, la tenue de camps de jour est interdite. Cette interdiction pourrait concerner les camps de jour en zone rouge durant la relâche, si elle n’est pas levée d’ici là.

Zones oranges, jaunes ou vertes :
Nous ne disposons d’aucune information pour ces camps, ni sur l’autorisation ou l’interdiction d’opération, ni sur des mesures qui devraient y être appliquées, s’ils étaient autorisés.

Dernière mise à jour : 12-01-2021


DEMANDES MÉDIAS
Contactez Valérie Desrosiers [email protected]

Contexte

Le 21 mai 2020, le gouvernement a autorisé l'opération des camps de jour pour l'été 2020, tout en reportant la relance des camps de vacances à 2021 (à l’exception des camps pour personnes ayant des besoins particuliers.)

L'Association des camps du Québec, en étroite collaboration avec l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM) et le Réseau des unités régionales loisir et sport du Québec (RURLS) ont donc préparé le Guide de relance des camps en contexte de COVID-19, pour donner des outils aux gestionnaires de camps de jour afin d'évaluer leurs capacités (financières, accessibilité aux locaux, etc.) et leur volonté d’ouvrir leurs portes.

La diffusion du document, divisé en 8 volets, a été approuvée par la Direction Générale de la Santé Publique du Québec (DGSP). Les mesures qui y sont présentées s’arriment avec celles appliquées dans les milieux scolaires et de garde à la petite enfance (CPE et garderie).

En date du 30 novembre 2020, l’ACQ attend des nouvelles de la DGSP, qui seront diffusées dès réception, pour :

  • la levée du décret qui interdit l’organisation de camps de vacances pour l’été
  • la tenue de camps de jours pendant les congés scolaires (fêtes, relâche)

Toutefois, l’autorisation et la validation des consignes ont été reçues de la DGSP pour les centres de vacances :

  • l’ouverture des salles à manger
  • la location des divers types d’hébergements

Les quatre directives principales

Les quatre directives principales sont décrites dans les guides de mesures par programme ci-bas.

ACQ Icones distance

1. Distanciation physique

Les activités pratiquées doivent assurer un espace de 1 mètre entre les participants de 16 ans et moins et 2 mètres entre le personnel et les participants qui ne résident pas sous le même toit. Il est aussi possible de former des groupes-classes stables en respectant la distanciation physique entre les groupes-classes.

ACQ Icones exterieur

2. Activités extérieures

Privilégier les sites extérieurs pour la programmation d’activités et limiter l’utilisation des locaux intérieurs en cas d'intempéries, en respectant le nombre maximum de participants par local pour respecter la distanciation physique.

ACQ Icones contact

3. Limitation des contacts physiques

Réduire au minimum les contacts directs et indirects entre les individus notamment en programmant des activités et des jeux limitant le partage de matériel non désinfecté entre les participants (ballons, balles, crayons, pinceaux, ciseaux, casques, déguisements, arcs et flèches…).

ACQ Icones sanitaire

4. Mesures d’hygiène

Appliquer et faire respecter rigoureusement les règles sanitaires dont le nettoyage et la désinfection des locaux et du matériel, de l’ameublement et des installations sanitaires et les routines d’hygiène individuelle, dont le lavage des mains des participants et du personnel.