Préparer son séjour au camp

Trucs et astuces - Se préparer au camp

Boyce Cindy 6977

Ça y est, le camp est choisi, votre enfant est inscrit. Mais comment se préparer pour le séjour? S’il s’agit d’une première expérience en camp, il est normal que votre enfant soit un peu anxieux (et vous aussi!).

Trucs et astuces :

  • Parlez du camp de manière positive à votre enfant. Demandez-lui quelles activités l’intéressent particulièrement, répondez à ses questions, rassurez-le si nécessaire. Évitez de laisser votre nervosité transparaître. Présentez-lui le camp comme une aventure excitante. Vous rassurerez ainsi votre enfant, plutôt que d’alimenter son anxiété.
  • Si vous avez déjà fait un séjour en camp, c’est l’occasion de lui parler de votre expérience! Attention cependant de ne pas créer de fausses attentes. Une ou deux anecdotes suffiront à lui donner envie de vivre l’expérience, tout en lui laissant le bonheur de découvrir la vie de camp par lui-même.
  • Si votre enfant n’a jamais dormi ailleurs qu’à la maison, cela peut aussi être une bonne idée de l’envoyer dormir chez un ami, ses grands-parents ou une cousine pour un soir. Votre enfant s’habituera ainsi à dormir ailleurs, en toute confiance.

Dans les jours qui précèdent son séjour

La date du départ approche à grands pas et l’excitation monte!

  • Chaque camp a ses propres exigences en ce qui concerne les effets à apporter. Cliquez ici pour une liste des incontournables.
  • N’oubliez pas de bien remplir tous les documents demandés par le camp (fiche santé, par exemple). C’est nécessaire pour pouvoir répondre le mieux possible aux besoins de votre enfant. Si votre enfant prend des médicaments, assurez-vous qu’il en ait en quantité suffisante pour toute la durée de son séjour.

Trucs et astuces :

  • Préparez les bagages avec votre enfant. Ça le responsabilise, lui donne hâte d’aller au camp, en plus de lui permettre de savoir ce qui se trouve dans ses valises. Identifiez bien chacun de ses effets personnels.
  • Si vous prévoyez envoyer des lettres à votre enfant lors de son séjour, c’est une bonne idée d’en envoyer une à l’avance. Votre enfant la recevra dans les jours suivant son arrivée.
  • Si votre enfant a peur de s’ennuyer, vous pouvez établir un moment « Je pense à toi ». Vous et votre enfant pouvez penser l’un à l’autre au moment de se brosser les dents, ou au petit déjeuner, par exemple.
  • Si votre enfant semble réticent à partir pour plusieurs jours, éviter de lui promettre de venir le chercher s’il n’aime pas le camp. Votre enfant pourrait tester votre promesse et décider de partir à la moindre difficulté, sans même essayer de la surmonter. Il est préférable de l’encourager à rester toute la durée du séjour, pour ensuite décider s’il retournera l’année suivante. Votre enfant s’intégrera mieux s’il ne se met pas en tête de partir avant même d’être rendu au camp. Vous serez fiers tous les deux de voir qu’il a réussi à surmonter ses peurs en restant jusqu’à la fin du séjour. Sachez cependant que s’il est dans le meilleur intérêt de votre enfant de rentrer à la maison, le camp prendra les dispositions nécessaires avec vous.

Le jour du départ

Pour partir en toute tranquillité

  • Jetez un dernier coup d’œil aux bagages pour vous assurer de ne rien oublier.
  • Assurez-vous que votre enfant ait bien mangé avant de partir. Prévoyez une collation pour la route si jamais son estomac est un peu noué par la nervosité et qu’il n’arrive pas à manger suffisamment.
  • Partez le sourire aux lèvres : votre enfant s’en va vivre une expérience extraordinaire et, après tout, vous profiterez aussi d’un petit congé!

Trucs et astuces :

  • Ne restez pas trop longtemps au camp ou au point de départ vers celui-ci. Dites au revoir à votre enfant, et laissez-le aller s’installer dans son dortoir ou choisir sa place dans l’autobus. C’est le premier pas vers une bonne intégration au camp! Soyez confiants, les employés et la direction du camp feront tout leur possible pour que votre enfant vive une belle expérience.

À son retour

  • Vous serez sans doute curieux de savoir comment le séjour de votre enfant s’est déroulé, s’il a eu du plaisir, quelles ont été ses activités préférées, s’il s’est fait de nouveaux amis, s’il a des anecdotes à raconter, etc. Vos questions sont légitimes, mais laissez votre enfant se déposer un peu avant le grand bombardement de questions. Laissez-le vous raconter par lui-même ses aventures. Le retour du camp, c’est un peu comme un retour de voyage, il faut un certain moment avant de revenir “dans la réalité”.
  • S’il manque des éléments importants dans la valise de votre enfant, contactez le camp sans tarder. Faites de même si vous avez des questions en lien avec un événement rapporté par votre enfant, qui suscitent des questions ou des inquiétudes. Les responsables du camp seront sûrement en mesure d’éclaircir la situation.
  • Préparez-vous à attendre des chansons de camp en loupe pour quelques jours! Elles font partie de la vie quotidienne du camp et elles ont un super pouvoir de rassemblement et d’appartenance au camp. Vous serez sans doute vous-même contaminé, car plusieurs d’entre elles sont de vrais vers d’oreille! Si vous souhaitez en chanter quelques unes avec votre enfant, consulter la section Chansons de camp de notre site.

Crédit photo: Cindy Boyce

Publié le 11 février 2020